En cas de décès à l’étranger

En cas de décès à l’étranger

Carsten Grunwald - Pixelio.de

Le décès d’une personne doit toujours être déclaré devant les autorités locales de l’état civil.

Toutefois, il y a tout intérêt à le déclarer également auprès du consulat du pays dont le défunt est ressortissant. A défaut, il est possible d’en demander la transcription sur les registres de l’état civil consulaire. Dans les deux cas (déclaration ou transcription), la mention du décès sera portée sur l’acte de naissance du pays ressortissant du défunt.

Dans le cas où aucun membre de la famille n’est présent dans le pays dans lequel s’est produit le décès, le consulat prend contact avec la famille
du défunt pour vérifier s’il disposait d’une assurance prenant en charge le retour du corps au pays et également pour savoir si les proches désirent rapatrier le corps ou les cendres. Si c’est le cas, le consulat procède aux formalités réglementaires.

Les frais de retour du corps ou des cendres, ou bien ceux découlant d’une inhumation sur place, sont à charge de la famille.

Pour toute information :

au Luxembourg  
Ministère des Affaires Etrangères, du Commerce Extérieur,
de la Coopération, de l’Action Humanitaire et de la Défense

5, rue Notre-Dame
L-2240 Luxembourg
Tél.: + 352 478-1
Fax : + 352 22 31 44

à l’étranger
à l’ambassade ou au consulat le plus proche.